top of page
  • Catherine Sautron

La monodiète : détox douce pour une meilleure vitalité

Dernière mise à jour : 7 mai



Pour rester en bonne santé, votre corps a besoin de petites « pauses nettoyage » régulières. La monodiète est une manière de permettre cet entretien bénéfique.


La monodiète (ou jeûne partiel) est plutôt basée sur diverses diètes restreintes. Il existe différents types de monodiète comprenant des jus de fruits, de légumes ou d’herbe de blé, et parfois certains autres nutriments. Son but est de détoxifier et régénérer l’organisme.


Bénéfices de la monodiète :

  • Nettoyage du corps en profondeur (augmenté par le caractère purifiant de l’épeautre non hybridé)

  • Mise au repos du système digestif, économie d’énergie nerveuse et physique

  • Soulagement du foie, des reins

  • Assainissement intestinal

  • Régularisation du transit

  • Élimination des toxines

  • Perte de poids

  • Prévention vis à vis de nombreuses maladies

  • Déconditionnement vis-à-vis de stimulants artificiels (café) et de certains médicaments, voire du tabac

  • Stimulation de tous les sens : redécouverte du goût des aliments et des besoins réels de l’organisme.

  • Permet un regain de vitalité

  • Purification de l’âme : allégement du corps pour se rendre disponible à Dieu



La monodiète selon Hildegarde de Bingen

Très simple, douce pour le corps et facile à mettre en place, elle peut durer d’un jour à plusieurs semaines.


Les ingrédients :

Du grand épeautre non hybridé, des légumes et des pommes (vous découvrirez les bienfaits de l'épeautre dans un prochain article)


Le protocole :

Manger de l’épeautre à tous les repas (sous forme de pain, pâtes, concassé, grains, semoule, flocons) avec des légumes cuits vapeur, à l'étuvé ou sous forme de soupe midi et soir. On peut mettre des épices, de l'ail ou de l'oignon dans la cuisson.

Au petit déjeuner, manger de l’épeautre avec de la compote de pommes faite maison ou une pomme cuite.

Boire 1,5 à 2 litres de tisanes par jour (fenouil, romarin, ortie, verveine, pissenlit, thym, aubier de tilleul...)


 

Comment le mettre en place ?

Se préparer à la monodiète

La monodiète demande une phase préparatoire qui consiste à réduire la ration alimentaire et à supprimer les produits animaux, les excitants, les pâtisseries.

Pour une monodiète de 2 ou 3 jours, un-deux jours de préparation est suffisant.


Pendant la monodiète

Supprimer de son alimentation : viandes, poissons, laitages, œufs, graisses animales ou végétales, sucre et produits sucrés, protéines végétales (légumineuses, amandes, …), excitants (chocolat, thé, café…)

 

Sortir de la monodiète

Pour sortir de la monodiète, il faut compter quelques jours. Reprendre peu à peu une alimentation normale en réintroduisant petit à petit du poisson, des oeufs, la viande… tout en continuant l'épeautre et les légumes. Écouter son corps, à l’issue de la monodiète, il saura vous indiquer ce qu’il acceptera de manger et ce qui lui est bénéfique.

 

Drainer votre corps avec des tisanes

Lors d’une monodiète, de nombreuses toxines sont remises en circulation pour être éliminées. Il est indispensable de boire beaucoup, si possible des tisanes chaudes, pour les éliminer.

Si vous ne buvez pas vous risquez d’avoir des maux de tête, des nausées, des irritations cutanées, des douleurs musculaires, des odeurs corporelles fortes : haleine,transpiration…



CONTRE-INDICATIONS :

La monodiète est déconseillée en cas de :

  • Faiblesse et arythmie cardiaques

  • Diabète insulinodépendant

  • Maladies affectant les organes d’élimination très sollicités par le jeûne, comme le foie et les reins

  • Médication chimique lourde : antidépresseurs par exemple (l’effet des médicaments est multiplié et leur toxicité devient incontrôlable)

  • Anorexie, boulimie

  • Grossesse, allaitement



Je recommande vivement cette monodiète.



« Lorsque l’homme contraint raisonnablement sa chair pour l’amour de Dieu, il exalte son esprit intérieur vers la béatitude.»
Sainte Hildegarde de Bingen

445 vues

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page